Observations de pratiques en Rhenanie du Nord-Westphalie

, par Elisabeth Thomas

Soucieuses d’approfondir notre connaissance des systèmes éducatifs européens et désireuses d’observer des pratiques de classe du primaire à la classe de Terminale, nous avons effectué un séjour d’une durée d’une semaine du 5 au 9 mars 2018 en Allemagne à Stolberg où Monsieur Decker, Proviseur du lycée Goethe, a accepté de nous accueillir et a organisé nos visites dans d’autres établissements scolaires de la ville. Nous le remercions sincèrement de son aide pour la programmation de nos observations dans les classes et nos entretiens avec le personnel éducatif. Nous remercions aussi tous les autres chefs d’établissements qui nous ont accueillies et les enseignants qui nous ont permis d’assister à leurs cours et ont répondu avec beaucoup de bienveillance et de professionnalisme à nos questions.

Qui sommes-nous ?

  • Erika Elizabeth, Principale du collège Rep Simone Veil de Pontoise,
  • Luce Rousselet, IEN de la circonscription de Poissy et en charge de plusieurs écoles appartenant à un réseau d’éducation prioritaire REP+,
  • Elisabeth Thomas, IA-IPR d’allemand de l’Académie de Versailles, Inspectrice référente du collège Rep+ Martin Luther King de Villiers le Bel,

avons constitué un groupe inter-catégoriel complémentaire.

Nos visites d’écoles ont été suivies d’échanges riches sur les problématiques de l’enseignement scolaire, notamment de réfugiés, des parcours scolaires et de l’amélioration des performances des élèves, mais également de leur bien-être à l’école.

Les sites des établissements visités :

Nos objectifs

Préalablement à notre séjour d’études à Stolberg en Allemagne, nous étions convenues que nos observations concerneraient plus particulièrement : l’autonomie des élèves, la place de l’oral, la prise en compte de la difficulté scolaire et des élèves à besoins particuliers, et plus spécifiquement des élèves allophones.

Le contexte de nos observations

Les établissements du premier et du second degré qui nous ont accueillies sont tous situés dans la petite ville de Stolberg située à 14 kilomètres d’Aix La Chapelle dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, le land partenaire de l’académie de Versailles dont la convention de partenariat a été renouvelée en 2017 (http://www.ac-versailles.fr/cid114970/ceremonie-de-signature-de-la-nouvelle-convention-de-cooperation-educative.html ), une convention qui prévoit que « Les deux parties coopéreront plus particulièrement dans les domaines de l’inclusion, de l’intégration, de l’employabilité et de l’utilisation des nouveaux médias » .

Cette ancienne ville industrielle de 57 000 habitants, centre minier encore de première importance au siècle dernier et capitale mondiale pour la fabrication du laiton au 16ème siècle, est en proie actuellement à un certain déclin économique avec un taux de chômage de 10 % relativement élevé comparé à la moyenne au niveau fédéral. On observe des commerces fermés en centre-ville et un recul du nombre d’élèves scolarisés. La ville est caractérisée par une fracture sociale visible dans la nature de l’habitat : des maisons particulières coquettes et des villas cossues à la périphérie de la ville et dans les villages environnants et en centre-ville des petits immeubles collectifs où vivent des familles allemandes plutôt défavorisées et des populations d’origine étrangère.

Le compte rendu de ce séjour et le bilan des observations

- Le compte rendu est à télécharger en format pdf.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)