« Entraîner, évaluer la compréhension orale »

Comment améliorer les stratégies d’écoute ? Stratégies d’écoute et dynamique de progrès

, par Rémi Faye

Présentation de l’expérimentation

- Profil de la classe / des élèves :
Terminale STG.A une exception près, des élèves de niveau plutôt faible présentant des difficultés de compréhension aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.
- Observations  :
Les séquences de compréhension de l’oral se déroulent en salle multimédia avec un groupe restreint d’élèves.
- Diagnostic  :
Les élèves butent sur des termes connus faute de reconnaître certains sons. Surtout lorsqu’ils ont à répondre à un questionnaire, ils émettent des hypothèses qu’ils ne vérifient pas faute de se focaliser sur les passages pertinents.
- Objectifs  :
Les objectifs répondent à trois questions :

  • Comment focaliser l’attention de l’élève sur les passages significatifs et, du même coup, éviter que les réponses ne soient données au hasard ?
  • Comment diagnostiquer les difficultés de discrimination phonologique de l’élève en vérifiant ce qu’il « entend » ?
  • Comment guider l’élève et lui faire prendre conscience des différentes stratégies possibles lors de l’écoute d’un document audio.

- Niveau visé : B1

La mise en œuvre de l’expérimentation

Document audio initial
Enregistrement disponible sur le site Audio Lingua

  • Julia : Meine Ferienjobs (Fichier téléchargeable ici )
  • Niveau B1
    Le fichier a été préalablement découpé avec le logiciel Audacity en très courtes unités qui seront utilisées dans le QCM auto-évaluatif comme justificatifs.

Tâche finale
Réaliser à plusieurs une affiche ou un prospectus pour la promotion des jobs d’été.

1er cours
Labo multimédia Edu4
Permet au professeur de visualiser les écrans des élèves et de dialoguer avec eux.

Compréhension orale : entraînement et diagnostic

  • 1ère partie
    • Travail de compréhension globale avec « justification » des réponses

Support
Exercice Hot Potatoes de type QCM auto-évaluatif
La langue choisie pour les questions est le français afin d’éviter les interférences entre la compréhension de l’écrit (questions en allemand) et la compréhension de l’oral proprement dite.

  • Les questions sont regroupées par deux :
    • La première se présente sous forme d’affirmations avec des cases à cocher (plusieurs réponses sont possibles).
    • La seconde question demande de préciser les extraits pertinents pour répondre à la question précédente et se présente sous la forme de cases à cocher accompagnées de petits lecteurs audio permettant d’écouter de brefs passages de l’enregistrement.

Exemple
1ère question accompagnée de l’intégralité de l’enregistrement :

  • Julia travaille pendant les vacances
    • parce qu’elle doit payer ses études. (V)
    • parce qu’elle veut gagner de l’argent. (V)
    • parce que ses parents l’ont obligée.

2ème question accompagnée de quatre lecteurs audio permettant d’écouter les extraits de l’enregistrement :

  • Quels sont les passages qui fournissent les renseignements ?
    • „Ich hab’ in den Ferien im Büro gearbeitet“
    • „In den Ferien wollte ich immer schon Geld verdienen“ (V)
    • „das hab’ ich auch dann zwei Jahre lang gemacht“
    • „und als ich die Schule beendet habe, musste ich mir einen Job neben der Universität suchen, um mein Studium zu finanzieren“ (V)

L’élève doit écouter les quatre extraits pour déterminer ceux (V) qui correspondent effectivement aux choix corrects (V) de la première question.

Objectif

  • Obliger l’élève à sélectionner – donc à réécouter – les passages qui fournissent effectivement le(s) renseignement(s) demandé(s).
  • Focaliser l’attention de l’élève sur un terme ou une expression.
  • Vérifier que la réponse n’a pas été donnée au hasard.
  • Fournir également une aide à la compréhension.

Déroulement
A l’issue de ce premier exercice, les élèves appellent le professeur. Un dialogue rapide permet de vérifier qu’ils ont compris l’enregistrement et qu’ils sont capables de résumer ce qu’ils ont entendu en allemand (pour les plus avancés), en français (pour les plus hésitants).

  • 2ème partie
    • Pour l’élève : Travail de compréhension approfondie.
    • Pour le professeur : diagnostic des difficultés.

Support
Un test lacunaire (Exercice Hot Potatoes ou questionnaire papier…), les mots à retrouver sont :

  • Des termes connus ou rencontrés récemment.
  • Des mots figurant plusieurs fois dans l’enregistrement (la seconde occurrence est effacée, ce qui doit inciter l’élève à établir des relations entre diverses parties du discours).
  • Des termes inconnus afin de tester les stratégies de reconnaissance et de discrimination phonologique.

Objectif

  • Obliger l’élève à réécouter des passages de façon précise afin de recopier les mots entendus. Lui offrir la possibilité de distinguer des unités significatives.
  • Vérifier la compréhension de détail sur des termes connus.
  • Mettre en relation le schéma sonore avec le schéma visuel et le sens (Klangbild / Schriftbild / Inhalt) [1]
  • Diagnostiquer les problèmes de l’élève et l’aider à mettre au point des stratégies d’écoute et de compensation et attirer son attention sur des écueils d’ordre phonologique. Le dialogue permet au professeur de « visualiser » ce qu’entend effectivement l’élève et, du même coup, de comprendre d’où proviennent les erreurs.

Déroulement
En cas de difficulté, un dialogue s’instaure avec le professeur. Celui-ci ...

  • demande à l’élève de répéter ce qu’il a entendu (vérifie l’audition de l’élève et les éventuels dysfonctionnements « acoustiques »).
  • demande à l’élève ce que le passage signifie selon lui (vérifie la compréhension globale et/ou contextuelle, corrige éventuellement le sens de la phrase).
  • incite l’élève à retrouver le mot manquant par la logique du discours à l’aide des indices sonores dont il dispose, reformule la phrase ou souligne la logique interne du discours.
  • diagnostique la cause et les processus qui mènent à l’erreur ou au blocage et suggère à l’élève des pistes ou des stratégies pour améliorer sa compréhension.

2ème cours, 3ème cours et 4ème cours
(Entraînement à l’expression orale en continu et dialoguée, recherche sur le Web, bilans lexicaux, accompagnement des élèves dans leur travail de production en vue de la tâche finale)

5ème cours
Labo multimédia Edu4
- Evaluation de la compréhension de l’oral
QCM avec réponses uniquement audio
Exercice de facture Hot Potatoes ou questionaire papier traditionnel :
Les phrases ont été enregistrées par le professeur et/ou l’assistant(e).

Pour chaque question, l’élève dispose

  • de l’enregistrement d’une phrase
    • inspirée de l’expérience de Julia (utilisé lors de la 1ère phase d’entraînement)
    • ou constituée à partir des termes et expressions rencontrées au cours de la séquence.
  • et de trois ou quatre phrases dont seulement certaines ont une signification identique.

Exemples

  • „Julia hat eine Stelle als Eisverkäuferin angenommen.“
    • „Sie hat in einer Eisdiele gearbeitet.“ (V)
    • „Sie hat eine Stelle in einer Modebutike angenommen.“
    • „Sie hat Eis verkauft.“ (V)
    • „Sie war Verkäuferin in einem Eiscafé.“ (V)
  • „In den letzten Ferien war Julia Eisverkäuferin.“
    • „Sie hat in den letzten Ferien in einem Eiscafé gearbeitet.“ (V)
    • „Sie war schon einmal Verkäuferin in einer Eisdiele.“ (V)
    • „Sie will in den nächsten Ferien als Eisverkäuferin arbeiten.“
    • „Sie hat in den letzten Ferien Eis verkauft.“ (V)

Objectif
Vérifier que des reformulations différentes sont bien comprises comme ayant une signification globale identique.

Evaluation de l’oral en continu
Simulation d’un entretien d’embauche au téléphone. Répondre entre autre à la question « Haben sie schon einmal in den Schulferien gearbeitet ? » [2]

6ème cours
(Evaluation de l’expression écrite)

Bilan et perspectives

- Ces exercices mettent en lumière les difficultés phonologiques des élèves.Exemple de difficulté récurrente : certains élèves ne comprennent pas « geholfen » [3] (ils transcrivent « gerofen  », « geraufen  »…)
L’intervention du professeur permet donc d’attirer l’attention de l’élève sur le « h » allemand qu’il interprète comme un « r ». Du même coup, on fait prendre conscience à l’élève d’un problème de prononciation qui se répercute sur la compréhension.
Il en est de même pour la transcription du son [z], la longueur et l’ouverture des voyelles ainsi que les diphtongues…
_ Une conclusion s’impose : une prononciation défectueuse influe sur la perception du son. Un son mal prononcé n’est pas correctement interprété lors de l’audition. D’où l’intérêt qu’il y a à corriger systématiquement la prononciation des élèves.
Ceci aura évidemment des retombées à l’écrit dans la transcription du lexique.

- Ce genre d’exercice nécessite une intervention personnalisée pour chaque élève afin de le conseiller et de le guider dans la mise en place des stratégies de compréhension.
- En aucun cas ce type d’exercice ne doit être utilisé comme une simple dictée lacunaire ou en évaluation.
- Dans une phase d’entraînement, il peut être utile d’utiliser des exercices de phonétique qui permettent à l’élève de prendre conscience des différences entre certains sons afin d’en améliorer sa perception.
- Dans tous les cas, il est nécessaire de vérifier individuellement les réponses de l’élève et, en cas d’erreur, de lui faire entendre la différence entre ce qu’il a perçu et ce qu’il « faut » percevoir (Bach / Bar, Hass / Ass…).

Voir en ligne : Retour au sommaire du dossier

Notes

[1son, graphème, contenu

[2Avez-vous déjà eu un job pendant les vacances ?

[3participe passé du verbe helfen = aider

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)