Favoriser l’interaction entre les élèves sur un projet artistique et culturel en allemand durant le confinement

, par Nicolas Millot

En bref

En quoi la culture peut-elle permettre aux élèves d’interagir entre eux et de progresser en expression écrite ?

Classe concernée : Tous niveaux du lycée (2nde, 1e et Terminales générales et technologiques)

Contexte des activités mises en œuvre

Par définition, les projets dits ’’culturels’’ sont sources de motivation chez les élèves car ils leur permettent de s’exprimer, d’exprimer leurs émotions, de donner libre cours à leur créativité, inventivité tout en plongeant dans une facette spécifique de l’univers artistique et culturel de l’aire germanophone. Les projets de groupe (binôme, trinôme ou plus) nécessitent de fait une interaction qui ne peut, elle aussi, qu’être bénéfique pour les élèves car les échanges et les réflexions effectués les font progresser et murir. Le fait de proposer des projets aux élèves suppose également de leur laisser une marge de manœuvre relativement ample venant ainsi optimiser leur autonomie. Les résultats riment très souvent (pour ne pas dire tout le temps) avec satisfaction – tant du côté des élèves que de l’enseignant car il se peut que des personnalités se révèlent au travers de ces projets.

Ceci est d’autant plus vrai en cette période inédite de confinement. Les élèves se sont retrouvés en l’espace de quelques jours confinés et désorientés. Il a fallu que tout le monde prenne ses marques. Force est de constater que le maintien d’un lien social entre l’enseignant et les élèves est primordial. Voulant proposer des supports alternatifs aux documents habituellement proposés depuis le début du confinement (fiches de travail sur des CO, CE, entraînements en EE et EOC), l’élaboration d’un projet en interaction m’a paru dès le début pertinent.

La séquence

L’album

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)